Mon premier pantalon, Acajou de Deer and Doe

Acajou de deer and doe

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler de mon tout premier pantalon, le modèle Acajou de Deer and Doe. La marque m’a contactée il y a quelques semaines pour me proposer de réaliser une revue du patron. J’ai bien hésité avant d’accepter car je n’ai jamais cousu de pantalon en entier. J’ai toujours arrêté à mi-chemin car trop d’ajustements, des difficultés techniques et j’en passe.

Si vous suivez mes tribulations sur Instagram, vous savez que je suis plutôt adepte des robes et des hauts en tout genre. Le pantalon est une pièce extrêmement redoutée, tant j’ai peur des nombreux ajustements à faire pour coller à ma morphologie. Sauf que cette année (pour ce qu’il en reste) je me suis lancé le défi de coudre mon premier jeans. Cette proposition est donc arrivée au bon moment ! C’était l’occasion pour moi d’affronter mes craintes et de relever le défi du pantalon.

Je vais essayer d’être la plus précise possible, pour que vous ayez une idée très claire sur le modèle, la taille et les ajustements que j’ai pu faire.

Présentation du modèle Acajou

Acajou est un modèle de pantalon taille haute d’apparence assez classique mais dont le style est réhaussé par ce coté « carotte » dans l’air du temps.

Deux versions sont disponibles et j’ai tout de suite préféré la version A.

Le choix du tissu

Comme je le précisais plus haut, j’ai été contactée par Deer and Doe pour réaliser ce modèle et vous en parler. Pour se faire, la marque m’a offert un bon d’achat chez Rascol (coincidence, c’est ma mercerie en ligne favorite ! je les dévalise assez souvent) pour m’équiper.

N’ayant que le dessin technique pour me projeter j’ai longtemps hésité sur le choix du tissu. Il est préconisé de choisir « un tissu chaine-et-trame souple de poids moyen en coton, lin, lainage (sergé, denim, chino, velours…)« . Hyper compliqué de me projeter malgré ces recommandations.

Je ne sais pas vous, mais moi j’adore voir des réalisations avec différentes propositions de tissus pour me faire une réelle idée… là c’était très dur. Tellement, que j’ai commandé un peu au pif un twill de viscose… qui ne m’a pas convaincu pour ce projet.

Le temps passant et après moult recherche sur pinterest avec les mots clés « pantalon cargo » « pantalon cargo jeans » « carrot pants » etc… j’ai décidé de partir sur un dénim de chez Rascol que j’avais dans mon stock (quand je vous dis que c’est un de mes dealers préférés :)).

Le tissu étant choisi, les autres fournitures étant dispos il ne me restait plus qu’à passer aux choses sérieuses : attaquer le patron.

Coudre Acajou se fait « finger in the nose »

Pour vaincre ma crainte du pantalon, je me suis doublement préparée et j’ai procédé par étape.

  1. J’ai repris mes mensurations. En ce moment j’oscille entre un 46/48, j’ai donc voulu être la plus précise possible et sûre de mon coup car je n’ai pas fait de toile. J’ai bien fait de reprendre ma taille car cela m’a permis de voir que j’étais entre plusieurs tailles.
    Je me suis donc fiée au tableau des tailles du vêtement fini pour avoir une idée de l’ampleur de celui-ci et choisir ma taille.
  2. J’ai imprimé la version A4 du PDF et j’ai découpé à même le papier. Les marges sont incluses, les pièces ne se chevauchent pas donc je gagne un peu de temps.
  3. J’ai testé le placement des pièces pour optimiser mon tissu. Celui que j’ai choisi ne mesurait que 2m. Il est préconisé d’utiliser 2,5m pour la version A. En taille 50/48/46 2m passent, j’ai quand même dû réaliser la doublure des poches dans un autre tissu. Pour des tailles encore plus petites, je pense que 2m suffisent (sauf si tissu à motif à raccorder)
  4. J’ai scindé la couture en 4 étapes pour ne pas m’écœurer : lecture intégrale des explications + préparation du fil et des canettes / préparation des poches et des devants / assemblage du devant et du dos + zip / ceinture + ourlet.

En couture, la préparation fait vraiment la différence je trouve et dans ce cas, ça m’a donné confiance et je n’ai rencontré aucune difficulté. Il m’aura fallu 4 soirées de 2h pour réaliser mon pantalon. Le zip a même été monté du 1er coup et parfaitement ! Les instructions et le dessin sont limpides. J’ai surtout bien regardé le dessin et suivi les étapes à la lettre.

Ok, et le fit dans tous ça ?

Niveau fit, j’aime les choses amples et dans lesquels je ne suis pas serrée, je peux m’asseoir à mon aise et me péter le bide à midi si je le souhaite. Avec Acajou, je suis servie.

Je voulais un style baggy/cargo féminin. Le pantalon « Slouchy » est dans la tendance du moment et c’est un style qui me plaît assez. J’ai donc fait une taille au dessus et ma taille normale aurait suffit finalement. J’ai donc joué avec l’élastique du dos pour resserrer à la taille et j’ai un peu resserré les côtés (ça mériterait encore un petit retaillage mais je verrais après l’avoir porté plus longtemps).

Je n’ai pas touché à la fourche et en éditant les photos, je vois que ça forme un pli… pourtant niveau confort, je suis hyper bien. Je peux m’asseoir et me baisser sans difficulté. J’ai fais quelques poses acrobatiques et aucun problème.

Bonne surprise n°1, je n’ai pas eu à toucher à la longueur du pantalon. Après ourlet, il m’arrive au molet. Pour rappel, je mesure 1,75m et c’est un pantalon taille haute !

Bonne surprise n°2, ce sont de VRAIS POCHES ! Je peux glisser mes mains et les perdre. Je peux jouer les mamans kangourous et glisser beaucoup de choses pour mes petits et ne pas prendre de sac. Vous visualiser un peu la profondeur des poches ?

Je suis contente du résultat et d’avoir osé sauter le pas avec Acajou. Ce sera mon patron de base pour d’autres pantalons, c’est certain. J’ai d’ores et déjà 2 autres modèles en tête. Je ne vous en dit pas plus, je teste mes idées et on en reparle !

Et vous, ça vous tente de sauter le pas du pantalon ?

4 Commentaires

  1. mj.samuse dit : Répondre

    Merciiiiiiii mille fois pour ton article que j’ai adoré lire et me rassure complètement ! Y’a plus qu’à coudre mon acajou a moi aussi!

    1. Merci pour ce petit mot et bonne couture 🙂

  2. Merci pour cette revue détaillée du pantalon. Il ne m’avait pas du tout tapé dans l’œil mais grâce à y’a version, je lui trouve un certain potentiel maintenant

    1. Merci beaucoup je suis flattée que ma version te plaise 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.