La chemise Filippa de Fibremood

Parce que dans ma capsule d’automne il n’y a pas que le jeans, je reviens aujourd’hui pour vous présenter l’une de mes dernières beautés : la chemise Filippa de Fibremood.

Filippa c’est à l’origine un patron de robe chemise oversize avec des manches bouffantes. Je dis bien à l’origine car j’ai bien fait évoluer le modèle pour me l’approprier complètement. Le modèle présenté aujourd’hui est ma 4e version. Vous aviez pu découvrir les 3 premières versions sur ma page Instagram.

Dans cet article je vais vous présenter cette chemise Filippa bi-goût pimpée grâce à des petites modifications assez simples. Avant cela, revenons sur la couture de cette chemise.

Le patron pochette et la couture de Filippa

J’ai commandé le patron pochette sur le site Rascol, à l’époque où il proposait encore les modèles Fibremood. Filippa est issue d’un des tout premiers numéros, indisponible lors de ma commande.

L’avantage d’un patron pochette c’est d’avoir une planche complète et le livret d’explications à porté de mains. 1ère déception, les explications ne sont pas proposées dans le livret -_-. Il y a uniquement des schémas explicatifs, pas suffisant pour coudre cette chemise. Il faut donc se connecter sur son compte Fibremood pour pouvoir accéder aux explications. Chiant mais pas insurmontable.

En revanche, point positif j’ai pu découper à même la planche de patron toutes les pièces.

C’est un patron avec quelques points techniques : le col et la patte de boutonnage invisible. Comme je le dis souvent, en prenant son temps et en marquant bien tous les repères on y arrive sans difficultés. Ce fut mon cas, à une exception près. J’ai été trop vite et j’ai cousu le pied de col sans y insérer le col. J’ai eu la flemme de défaire donc ma chemise n’a qu’un pied de col et c’est très bien ainsi 🙂

Les modifications que j’ai apportées

Pour réaliser ce modèle que j’adore (4 versions à mon actif) j’ai effectué quelques modifications assez simples :

  • J’ai transformé la patte de boutonnage invisible par un boutonnage simple
  • J’ai réduit la longueur de la robe pour une version chemise
  • J’ai créé des manche droite en y ajoutant un bracelet au poignet
  • J’ai ajouté une poche plaquée
  • J’ai créé un empiècement dans le dos et crée un pli

Fournitures :

J’ai choisi deux viscoses pour ce modèle et je ne regrette pas. Le tissu était plus difficile à travailler car extrèmement fuyant. Le tissu léopard a été plus facile à gérer car un peu plus de tenue tout en étant fluide et léger. L’inconvénient de faire une chemise en viscose finalement c’est que ça se froisse pour un oui ou pour un non, mais le résultat est tellement canon (modestie quand tu nous tiens) que je ne regrette pas mon choix.

La tendance bi-goût / multi-motif m’a complètement convaincue et j’ai une autre version en tête pour l’été prochain.

Bonus : Un aperçu de mon prochain post 😛 (pour celles qui ont la référence à cette photo et cette pose :D)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.